Recherche rapide

Note sur les contributions aux frais de participation

Les Statuts stipulent que l'ITF ne contribue pas aux frais de participation d'une délégation au Congrès à moins que le Comité exécutif dans un cas spécial n'en décide autrement. Le Congrès est l’instance démocratique suprême de l’ITF et la seule à laquelle tous les affiliés cotisants ont le droit de participer. Cependant, beaucoup de membres de l’ITF ne disposent pas de moyens suffisants pour ce faire, et l’ITF a coutume de consacrer une partie du budget total du Congrès à la subvention de leur participation.

Cette fois-ci, le Comité exécutif a décidé d’accepter les demandes de subvention aux conditions suivantes :
  1. Que le syndicat concerné ne soit pas en arrérages de payement de ses cotisations d’affiliation ;
  2. Que le syndicat participe aux frais dans la mesure de ses moyens ;
  3. La priorité est accordée uniquement aux syndicats qui sont dans l’incapacité d’assumer le déplacement d’un/e seul/e délégué/e.
  4. Si plus d'un syndicat dans un pays donné a besoin d'aide, ils devront tout d'abord voir s'il n'est pas possible de mettre leurs ressources en commun et d'envoyer un délégué qui serait mandaté pour représenter par procuration les organisations autres que la sienne (voir article IV, paragraphe 7 des Statuts de l'ITF).
  5. Des subventions par pays peuvent être accordées dans ce cas (4), quand les syndicats manifestent clairement leur volonté de collaborer ;
  6. 20% du budget de subvention doivent être consacrés à la promotion de la participation des femmes.
  7. Des exceptions peuvent être faites quand ceci permet d’accroître la participation de jeunes, de femmes ou de délégués de la région hôte qui, sans cela, ne seraient pas en mesure d’y assister.

Les affiliés souhaitant soumettre une demande de prise en charge devront adresser une lettre au Secrétaire général de l'ITF d'ici le 4 janvier 2010 au plus tard.